LA RUMEUR

//BIOGRAPHIE:

La Rumeur est un groupe de hip-hop français composé de Ekoué, Hamé, le Bavar, Mourad et de deux DJs, Soul G et Kool M. Ils sont originaires notamment d’Élancourt, de Maurepas dans les Yvelines1 et de Perpignan.
Depuis le 1° volet (1997) jusqu’à Du Cœur à l’Outrage (2007), La Rumeur prend à contre-pied les schémas habituels dictés par l’industrie du disque à savoir sortir un single, un album, puis faire une tournée. La discographie s’articule sur une base triptyque puisqu’ont paru chronologiquement : trois volets qui sont les solos de chacun des rappeurs, excepté le 3° Volet qui rassemble La Figure de Paria et Le Bavar (maxi) ; et trois albums. Le tout articulé de plusieurs petites tournées. Lors du concert au Trabendo pour les 10 ans de La Rumeur, Ekoué annonce que fort de leur succès, le groupe préparait une prochaine trilogie. Ils organisent une autre série de concerts pour les 20 ans du groupe, en 20152.
Depuis 2011, le groupe explore d’autres formats de création, avec la publication de moyens et longs métrages et de livres.


Le groupe se nomme au départ Ultime Coalition, puis se rebaptise La Rumeur en 1995 avec l’arrivée de Hamé. Ekoué est titulaire d’une maîtrise en Sciences Politiques, d’un DEA en Droit public et soutient une thèse sur « l’abstention dans les zones urbaines sensibles3. » Il est également diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris. Il collabore au fil de sa carrière notamment avec Assassin, Kalash, Less du Neuf, Vasquez de Less du Neuf, Calbo d’Arsenik, K-reen, et Casey (avec entre autres Chacun son raccourci et On ne présente plus la famille).
Hamé, de son vrai nom Mohamed Bourokba, est né en 1975. Il est titulaire d’un DEA de cinéma et de sociologie des médias et a récemment étudié à la Tisch School of the Arts de l’université de New York pendant 1 an. Originaire de Perpignan, il arrive en région parisienne à l’âge de 17 ans dans le cadre de ses études.

En 2011, Hamé et Ekoué réalisent leur propre téléfilm, De l’encre. Il raconte l’histoire d’une jeune rappeuse underground et authentique obligée d’être nègre littéraire d’un slameur commercial. La rappeuse passe ainsi de ses textes profonds refusés par l’industrie du disque à des textes faits pour plaire au grand nombre tout en restant dans l’ombre du slameur qui récolte la gloire de ses textes. De l’encre fait part également de la propre expérience de La Rumeur. Ce téléfilm est diffusé en juin 2011 sur Canal+ dans le cadre des téléfilms indépendants La nouvelle trilogie de Bruno Gaccio9.
En 2015, la Rumeur réalise sous la direction d’Hamé et d’Ekoué le film Les derniers parisiens (titre original : Mon nom à Pigalle)10. Les premiers rôles sont attribués à Reda Kateb et Slimane Dazi.




CONTACT BOOKING / Aurore

2 + 5 =